choisir

Quel type de papier peint choisir ?

L’offre commerciale, en ce qui concerne le papier peint, est considérable. Choisir le papier peint est très souvent source d’erreur. Une fois posé, le papier est trop clair ou trop foncé. Les motifs ne sont pas aussi beaux que sur le catalogue…

Pour une pose de papier peint réussie, il faut respecter quelques règles.

Tout d’abord, il faut enlever le vieux papier peint. Pour cela il est préférable d’utiliser une décolleuse de papier peint, puis de bien reboucher les trous et les fissures. En fonction du papier choisi, la pose peut s’avérer simples et rapide ou difficilement manipulable et interminable. Malgré tout, les papiers actuels sont de bonne qualité et se prêtent parfaitement à une pose sans trop de soucis.

Comment choisir un papier peint ?

Le papier gaufré

Les papiers décorés en relief, désignés par papiers gaufrés, ont garni les cloisons de nos habitations depuis le commencement du siècle dernier. Actuellement, ils reviennent au goût du jour, si bien que quelques-uns sont des rééditions de vieux spécimens classiques. Choisissez ce genre de parement si vous voulez rénover une vieille habitation en gardant le style de l’époque. Cependant, le papier gaufré ne sera pas à recommander pour une 1ère expérience… Car sa pose sera plus difficile que celle du vinyle. Les papiers à relief déjà peints se montrent extrêmement utiles pour tapisser les cloisons en mauvaise condition. Car ils sont adaptés pour l’absorption des défectuosités du support. Les papiers gaufrés à relief de teinte blanche, voués à être décorés par soi-même, entrainent globalement une préparation des faces plus soigneuse.

De plus, si vous recouvrez des cloisons déjà décorées, un ponçage des cloisons ou un décapage du badigeon sera parfois obligatoire. Avant d’apposer un papier gaufré, vous allez devoir vous garantir que la cloison est idéalement propre, sèche et apprêtée avec un produit primaire pour l’accrochage. Prenez par la suite un adhésif spécifique pour papiers épais ou gaufrés, ou un adhésif renforcé prêt à l’emploi pour vinyles. Exigez des conseils de la part de votre vendeur pour la sélection de l’adhésif. Pensez à lui transmette la nature de votre support, ceci lui sera extrêmement utile.

Papier vinyle, ou vinyle expansé, prêt à mettre en place.

Étant donné que seuls les produits en stock sont en rayon, vous n’aurez pas à faire une commande et à patienter beaucoup de temps pour que vos accessoires arrivent. Pensez à contrôler les N° de bains ou de série lors de l’acquisition pour empêcher les hypothétiques variations de textures ou de teintes.

Types d’ornements

Avant de réaliser votre sélection, prenez en compte les points qui suivent : les rayures en vertical feront paraître le plafond plus haut, et les rayures horizontales font paraître une chambre plus grande. Des ornements allongés ne donnent rien à l’intérieur d’une petite chambre. De petits motifs ou un papier à mini-ornements ou à motifs géométriques s’accordent plus aux surfaces réduites. Les teintes foncées font paraître une chambre plus réduite. Inversement, ne chambre réduite ou peu éclairée et tapissée d’un papier de teintes claires semblera plus importante. Les teintes vives s’accordent aux kitchenettes et à l’intérieur de toutes les chambres qui ne sont pas utilisées ou pour des endroits de relaxation, où les teintes chaudes et douces, qui mettront les meubles en valeur, sont plus efficaces.

Il ne sera pas obligatoire de tapisser toute une chambre à la manière d’un paquet cadeau. 1 pan de cloison ou 2, ou en opposition, changeront joliment la chambre. La mise en place d’un papier décoré avec une répétition de mini-ornements sera extrêmement banale, et les pertes seront moins nombreuses. Lors de l’acquisition de votre papier, prenez en compte la perte due aux raccordements des motifs.

Finalement, les raccords et les pertes (chutes), pourront faire monter la valeur des fournitures.

Qualité du papier peint

Les teintes, la texture, l’ornement et l’état préencollée ou normal d’un papier ne sont pas les uniques critères pouvant être pris en compte lors de la sélection d’un papier peint. Il sera aussi nécessaire de prendre en compte la qualité ou la robustesse de quelques parements. Le mot lavable sur un parement mural veut dire qu’il vous sera possible de le décaper exceptionnellement à l’éponge et à l’eau savonneuse presque tiède. En revanche, la notification lessivable (ou par surcroît : lessivable et brossable) veut dire que le parement sera fait d’un matériau plus « à toute épreuve » et qu’il vous sera possible de le décaper périodiquement. Les parements lessivables s’accordent idéalement aux kitchenettes et salles de bains, où les éclaboussures, les taches, et l’humidité sont inéluctables… Ainsi que pour toute autre chambre à passage intensif (couloirs, …).

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.